Connexion

Reconnaissance de la Langue des signes

​​​​​​​​​​​Le 22 octobre 2003, la Langue des signes de Belgique francophone (LSFB) est reconnue comme  langue officielle par la Communauté française.

 

Cette reconnaissance :

  • a constitué une étape clé pour permettre l’épanouissement personnel et social des personnes sourdes ;

  • et a ouvert la porte à des actions à réaliser.

Associées à la reconnaissance de la LSFB, plusieurs dispositions ont été prises.

 

Création de la Commission Consultative de La Langue des Signes (CCLS)


Le décret de 2003 reconnaissant la langue des signes donne naissance à la Commission Consultative de la Langue des Signes (CCLS). Celle-ci fonctionne depuis 2004.

La CCLS est l’organe consultatif de référence de la Fédération Wallonie-Bruxelles (anciennement Communauté française) pour toute question relative à la langue des signes.

La Commission a pour mission de remettre au Gouvernement, soit d’initiative, soit à sa demande, des avis et propositions sur toute problématique concernant l’utilisation de la langue des signes.

Plus d'informations sur la langue des signes sur le site de la CCLS

 

Enseignement de la langue des signes en milieu scolaire ordinaire


Suite à la reconnaissance de la langue des signes, des dispositions ont été intégrées dans les textes réglementaires relatifs à l’enseignement ordinaire. Ces dispositions visent et autorisent l’enseignement par immersion en langue des signes (certains cours) ou dans des classes bilingues français écrit/langue des signes (l’ensemble des cours).

Décret du 11 mai 2007 relatif à l'enseignement en immersion linguistique

Ce décret modifie le décret du 13 juillet 1998 portant organisation de l'enseignement maternel et primaire ordinaire et modifiant la réglementation de l'enseignement

Décret du 17 octobre 2013 modifiant certaines dispositions relatives à l'enseignement spécialisé, à l'enseignement fondamental ordinaire, à l'enseignement secondaire ordinaire et aux Centres psycho-médico-sociaux

Ce décret modifie le décret du 30 juin 2006 relatif à l'organisation pédagogique du 1er degré de l'enseignement secondaire

 

Malgré la reconnaissance de la pertinence d'une pédagogie bilingue français/langue des signes pour les enfants sourds et malentendants, la pleine reconnaissance et le financement de ce type d'enseignement sont limités actuellement à la fin de la deuxième secondaire.

Au-delà, la Fédération Wallonie-Bruxelles souhaite que les élèves se tournent vers l'enseignement spécialisé de type 7 ou qu'ils suivent un enseignement en intégration, excluant  tout financement structurel pour les élèves qui suivent l'enseignement bilingue français/langue des signes.

L’Asbl École et Surdité​, à Namur, organise des classes bilingues français/langue des signes maternelles, primaires et secondaires. Ces classes se poursuivent au-delà de la deuxième secondaire, uniquement grâce à des dons privés et un soutien non structurel de la Wallonie (anciennement Région wallonne).

Plus d’informations sur l’ASBL Ecole et Surdité

 

Services d'interprétation en langue des signes et service à distance


En Wallonie, le Service d’interprétation des sourds de Wallonie (SISW) gère les demandes d’interprétation et de traduction de la langue des signes vers le français et du français vers la langue des signes. Il intervient dans tous les domaines (médical, juridique, culturel, administratif, formation, professionnel…), excepté le domaine lié à l’obligation scolaire.

Les utilisateurs du service sont soit des personnes sourdes résidant en Wallonie, soit des organismes publics ou privés, des entreprises occupant des personnes sourdes, des associations travaillant en lien avec la surdité… toute personne qui souhaite bénéficier des prestations des interprètes en langue des signes.

Á Bruxelles, le Service d’interprétation des sourds de Bruxelles (SISB) sert de relais entre les personnes sourdes et les interprètes en langue des signes ou autres moyens visuels. Il peut vous aider dans toutes les situations où vous devez communiquer avec des personnes qui ne connaissent pas la langue des signes (médecin, avocat, loisirs…), excepté le domaine scolaire.

​Partout en Belgique, le service relais signes est un service à distance qui ​permet aux utilisateurs sourds et entendants qui pratiquent la langue des signes de s'appeler et de communiquer entre eux par l'intermédiaire d'un interprète à distance. Le service est destiné aux appels de courte durée (maximum 15 minutes), uniquement en Belgique, qui ne nécessitent pas un interprète en présentiel. L’interprétation des rendez-vous médicaux (même de courte durée) ne peut se faire à distance pour des raisons de qualité d’interprétation.​ 

Guide pratique ​du servic​e à l'usage des utilisateurs sourds​

Pour les personnes Sourdes domiciliées à Bruxelles ou en Wallonie ce service est gratuit et nécessite uniquement une inscription​ (ici). Des formules tarifaires sont proposées pour les entreprises et les services publics​.​


​À savoir


Le 15 mai 2014, le Gouvernement wallon a approuvé l’arrêté modifiant le Code réglementaire de l’Action sociale et de la Santé portant création des services prestataires d’interprétation en langue des signes. Cet arrêté a été publié au Moniteur belge le 9 juillet 2014 et entre en vigueur au 1er janvier 2015.

Texte de l'arrêté (cliquez sur Détail) 

En sa séance du 18 décembre 2014, le Comité de gestion de l’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées (AWIPH) a décidé de lancer un appel à candidature pour sélectionner et agréer un service prestataire d’interprétation en langue des signes pour un nombre annuel minimum de 2.000 interprétations par an. Un budget de 300.000 € est alloué pour un nouveau service.

 

Le service prestataire d’interprétation en langue des signes a pour missions (Article 831/78 du Code réglementaire wallon de l’Action sociale et de la Santé) :

  • d’offrir aux bénéficiaires et aux utilisateurs l’interprétation en langue des signes dans tous les domaines de la vie, à l’exception des prestations liées à la scolarité obligatoire ;

  • d’organiser une permanence pendant les jours ouvrables, de manière à pouvoir répondre aux demandes d’interprétation à distance ;

  • d’organiser et gérer la coordination des interprétations ;

  • de former leur personnel ou de veiller à ce que leur personnel soit formé pour assurer la  bonne exécution des tâches assignées.

Ces missions sont accomplies de manière à rencontrer le plus grand nombre de demandes et, en priorité, celles relatives à des besoins administratifs, professionnels, juridiques ou de santé.

En sa séance du 28 mai 2015, le Comité de Gestion de l’AWIPH a agréé, pour une période de un an prenant cours le 1er juillet 2015, le "Service d’Interprétation des Sourds de Wallonie" (SISW) au titre de service prestataire d’interprétation en langue des signes.

Le 1er janvier 2016, un nouvel organisme wallon d’intérêt public (OIP) a vu le jour : l’Agence pour une Vie de Qualité (AVIQ). Cet organisme intègre notamment l’ensemble des compétences gérées précédemment par l’AWIPH.

Plus d'informations sur l'AVIQ

 

Formation de traducteurs/interprètes en langue des signes


En septembre 2014, l’Institut Libre Marie Haps a ouvert un nouveau master au sein de son établissement : l’interprétation/traduction anglais et langues des signes. Une première en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le cursus est issu de la collaboration entre plusieurs hautes écoles et universités, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Fédération francophone des sourds de Belgique (FFSB). Il propose une solution à la pénurie d’interprètes pour personnes sourdes.

À partir de septembre 2015, les formations en traduction et en interprétation deviendront des formations universitaires.

Les études de traduction et d’interprétation sont organisées en 2 cycles : un bachelier de 3 ans et un master de 2 ans en traduction ou en interprétation. À la rentrée prochaine, Saint-Louis proposera le programme de bachelier en traduction et en interprétation. Les cours continueront à être donnés sur le site de Marie Haps (rue d’Arlon à 1050 Bruxelles).

Les masters en interprétation ou traduction deviennent des formations de l’Université catholique de Louvain : les cours seront donnés à Louvain-la-Neuve.

Plus d'informations

 

Autres formations en langue des signes


D’autres possibilités existent pour les personnes qui souhaitent apprendre la langue des signes, notamment : l’enseignement de promotion sociale, les formations privées, les cours particuliers…

Plus d'informations sur les autres formations en langue des signes

 

Qui contacter ?


Fédération Francophone des Sourds de Belgique (FFSB)

Avenue Marnix 19A/25 

1000 Bruxelles 

Contact : Marie-Florence Devalet (Directrice) ​

Tel : 02/644.69.01

Fax : 02/644.68.44

E-mail : infos@ffsb.be

Site Internet Fédération Francophone des Sourds de Belgique (FFSB)

 

Service d’interprétation des sourds de Wallonie (SISW)

Rue de la Dodane, 29 

​5000 Namur

Belgique

Tel : 081/26.05.05

GSM : 0478/31.52.33

E-mail : info@sisw.be

Site Internet Service d’interprétation des sourd​s de Wallonie (SISW)

 

Service d'Interprétation des Sourds de Bruxelles (SISB) (Info-Sourds Bruxelles)

Avenue Brugmann 76

​1190 Forest​

Tel : 02/644 68 84 et 02/644 68 91​

Fax : 02/644 69 00

E-mail : sisb@infosourds.be

Site Internet d'Info Sourds Bruxelles

 

Relais signes

Pour toutes questions : 

adresse mail de contact: relais.signes@gmail.com 

ou au 0497/49.14.74 (SMS, WhatsApp, ...).

​​Si vous êtes un service public ou une entreprise et que vous souhaitez vous rendre accessible au public sourd :

contacter à l’adresse joelle.sutera@sisw.be ou au 0496/50.22.81 pour plus de renseignements sur les modalités d’inscription et tarifs.



Références légales


Décret de la Communauté française du 22 octobre 2003 relatif à la reconnaissance de la langue des signes

 

En savoir plus


Publications de la FFSB

 

Pour toute information relative à la compréhension de cette fiche, contactez le
AViqLogo
0800 16061

Numéro gratuit AVIQ

E-mail: numerogratuit@aviq.be |

www.aviq.be


Vous n'avez pas trouvé l'information ?
Vous avez des modifications/informations à proposer pour cette fiche ?


Cette fiche se trouve dans la/les sous-rubrique(s) suivante(s) :
Sujets divers

Autres fiches sur le sujet