Connexion

Autisme

​L’autisme est un trouble du développement qui influence l’adaptation de la personne à son environnement.​

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’autisme apparaît avant l’âge de 3 ans et se manifeste par :

  • une altération de la qualité des relations sociales (difficulté à établir des relations avec les autres, manque de réciprocité sociale ou émotionnelle …) ;

  • une altération de la qualité de la communication (retard ou absence de langage, manque de dialogue, difficulté de compréhension de la communication verbale ou non-verbale…) ;

  • un caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements (peu de centres d’intérêt, résistance aux changements, mouvements, activités ou intérêts stéréotypés…).

Ces différents constats sont toujours présents mais de manière variable, selon la gravité du trouble et selon l'âge de l'enfant.

 


Différents degrés d'autisme

Il existe différents degrés d’autisme. Les niveaux de compétence et d’autonomie sont très différents d’une personne à l’autre. Dans près de 80% des cas, l’autisme est associé à une déficience intellectuelle. Selon leur niveau de fonctionnement, certaines personnes avec autisme (15%) peuvent s’exprimer avec le langage verbal ou peuvent manifester une bonne autonomie. Les troubles de comportement sont fréquents.

À des degrés divers, l’autisme touche 10 à 11 personnes sur 10.000, mais on estime que la totalité des troubles concerne jusqu’à 25 personnes sur 10.000.

 


Différentes formes d'autisme

Il existe plusieurs formes d’autisme. On parle de "spectre des désordres autistiques". Le spectre regroupe des troubles variables qui ont en commun des difficultés de communication et d’ajustement social. Ce spectre regroupe l’autisme, le syndrome de Rett, les désordres désintégratifs de l’enfance, le syndrome d’Asperger et les troubles envahissants du développement non spécifiés appelés autisme atypique.

  • L’autisme correspond à la forme typique décrite par Léo Kanner en 1943.

  • Le syndrome de Rett est une pathologie dégénérative qui touche surtout les filles. Après un période de développement apparemment normale, on observe une cassure qui coïncide avec une stagnation du périmètre crânien. Le langage existant est perdu ainsi que l’usage des mains. Des symptômes autistiques apparaissent. Ce trouble est d’origine génétique.

  • Le syndrome de Heller (désordre désintégratif de l’enfance) est une sorte de démence apparaissant dès l’enfance.

  • Le syndrome d’Asperger est caractérisé par des signes autistiques sans retard mental et des particularités de langage.

  • Les troubles envahissants du développement non spécifiés correspondent à un tableau d’autisme incomplet ou d’apparition tardive.​



Cause

La cause de ce trouble du fonctionnement cérébral est biologique et génétique. Elle ne repose ni dans l’éducation, ni dans une négligence relationnelle. L'autisme ne se guérit pas, mais une prise en charge rapide et adaptée permet une nette atténuation des effets.


 

Stratégies éducatives

Différentes méthodes coexistent pour une meilleure prise en charge de l’autisme, parmi lesquelles :

  • La méthode TEACCH

    Le programme TEACCH est un programme éducatif structuré spécialisé. Ce programme propose un suivi qui commence dès le diagnostic et se poursuit pendant toute la vie de la personne. Son but est de développer l’autonomie de la personne autiste à tous les niveaux et de fournir des stratégies pour la soutenir dans son milieu familial et scolaire, sa communauté ou son environnement social.
    Fiche Wikiwiph Méthode TEACCH

  • La méthode ABA

    Inspirée du béhaviorisme, l'ABA est une approche basée sur :

  • La méthode PECS

    Le PECS est un système de communication par échange d’images. L’objectif de cette méthode est de mener les enfants, adolescents ou adultes non-verbaux à pouvoir communiquer d’une manière fonctionnelle et autonome grâce à des images. Elle est souvent utilisée pour des personnes autistes mais peut également aider les personnes porteuses de trisomie, d’une déficience intellectuelle, de dysphasie, d’aphasie, de la maladie d’Alzheimer….

    C’est un moyen de communication augmentatif (qui complète un langage oral existant mais insuffisamment fonctionnel, élaboré et/ou intelligible) ou alternatif (qui se substitue à un langage oral tout à fait absent).

    Plus d'informations sur la méthode PECS

 


Reconnaissance de l'autisme

En Belgique, la reconnaissance de l'autisme comme un handicap spécifique a été officialisée en 1994 par la Communauté Flamande et en 2004 par la Communauté Française.

 

Centres de référence

L'INAMI (niveau fédéral) a créé, en 2005, les Centres de Référence pour l'Autisme.

Ces centres spécialisés, au nombre de 8, proposent un programme de diagnostic et un programme de coordination.

 

Les objectifs principaux d’un programme de diagnostic sont :

  • poser un diagnostic scientifique, le plus tôt possible (autisme, autre trouble mental ou absence de trouble mental) ;

  • proposer des solutions concrètes pour une première prise en charge.

 

Les objectifs principaux d’un programme de coordination sont :

  • rechercher les formes de prise en charge les plus appropriées ;

  • coordonner les prises en charge ;

  • suivre l’évolution des troubles ;

  • informer l’entourage familial et social immédiat.


Plus d’informations sur ces centres

Site Internet INAMI

Site Internet Association Participate

 


Plan Transversal Autisme

Le Ministre wallon de la Santé et de l'Action sociale, la Ministre de l'Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles,  la Ministre de l'Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Ministre bruxelloise du handicap ont coordonné leurs actions avec l'ensemble des secteurs liés à l'autisme afin de mettre en place une politique commune et volontariste pour que la prise en charge et les conditions de vie de toutes les personnes concernées (enfants, adultes, familles…) puissent être améliorées.

Le principal objectif poursuivi vise à permettre une individualisation du soutien à la personne tout au long de sa vie et à lui garantir son inclusion dans la société.

Les quatre Ministres ont souhaité répondre à la demande du secteur, des personnes concernées et de leur famille, en proposant une stratégie d'actions concertées qui valorise les mesures existantes, les renforce où cela est nécessaire, soutient des initiatives nouvelles et propose des pistes complémentaires.

Cette politique conjointe présente un tronc commun pour la Wallonie, Bruxelles et la Fédération Wallonie-Bruxelles et également des mesures spécifiques à chaque entité.

Plus d'informations sur le Plan Transversal Autisme

Site Internet Education Santé : Plan transversal autisme

Site Internet PHARE : Plan transversal Autisme



En savoir plus

Diverses formes d’aide existent. Pour connaître l’aide la plus appropriée, n’hésitez pas à vous adresser aux associations suivantes.

ASBL Participate

Brochure "L’autisme jour après jour : comprendre pour agir"

APEPA

Inforautisme [site actuellement en rénovation : remise en ligne prévue en avril 2021]

Centre de communication Concrète

SUSA

Autistes sans frontières

Information sur l'autisme en Brabant wallon

Site Inter​net AVIQ

Site Internet mongeneraliste.be : autisme


Le centre de documentation de l’Agence pour une Vie de Qualité (AVIQ) dispose de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir le cat​alogue du centre de documentation​

Si un ouvrage vous intéresse, l’AVIQ peut vous le faire parvenir gratuitement au bureau régional le plus proche de votre domicile.

Plus d’informations sur le centre de documentation

Les actualités du centre de documentation


Pour toute information relative à la compréhension de cette fiche, contactez le
AViqLogo
0800 16061

Numéro gratuit AVIQ

E-mail: numerogratuit@aviq.be |

www.aviq.be


Vous n'avez pas trouvé l'information ?
Vous avez des modifications/informations à proposer pour cette fiche ?


Cette fiche se trouve dans la/les sous-rubrique(s) suivante(s) :
Je m'informe sur les déficiences, les maladies

Autres fiches sur le sujet