Connexion

Allocation pour l'aide aux personnes âgées (APA)

​​L’allocation pour l'aide aux personnes âgées (APA) est un complément de revenus pour les personnes âgées de 65 ou plus qui doivent faire face à des frais supplémentaires en raison d'une diminution de leur autonomie.


Ces personnes éprouvent des difficultés à exercer des activités quotidiennes telles que cuisiner, manger, se laver, faire le ménage et à participer à des activités sociales.

En Wallonie, ce complément de revenus concerne environ 37.000 personnes âgées de 65 ans ou plus qui vivent chez elles ou en maisons de repos.


Depuis le 1er janvier 2021, l'AVIQ a repris la compétence de l'APA jusqu'alors confiée au SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées). Ce sont désormais les mutuelles qui assurent la gestion de l'APA, sous le contrôle de l'AVIQ.



Pour les personnes qui bénéficiaient déjà de l'APA avant le 1er janvier 2021

Le SPF Sécurité sociale (Direction générale Personnes handicapées) continue à gérer les demandes d’APA introduites avant le 1er janvier 2021.

Pour les personnes qui bénéficiaient déjà de l'APA avant le 1er janvier 2021, rien ne change. Les paiements sont repris par la mutuelle sur base des critères actuels. Les conditions d'octroi restent inchangées. 



Pour les nouvelles demandes à partir du 1er janvier 2021

Conditions

Pour bénéficier de l'APA, vous devez :

  • être âgé(e) de 65 ans ou plus ;

  • avoir des revenus (y compris ceux du/de la partenaire) qui ne dépassent pas certaines limites ;

  • présenter une perte d'autonomie dans les actes de la vie journalière reconnue par le médecin de votre mutuelle.



Introduction d'une demande

Pour introduire une nouvelle demande d'APA, vous pouvez vous adresser :


Afin de faciliter les démarches, vous devez vous munir :

  • de votre carte d'identité et de son code PIN ;

  • du nom de votre médecin généraliste.



Évaluation de la perte d'autonomie

Afin de recevoir une allocation d'aide aux personnes âgées, un professionnel de la santé examinera les conséquences de votre perte d'autonomie sur vos activités quotidiennes. Il évaluera spécifiquement les difficultés que vous avez pour accomplir les activités suivantes :

  • vous déplacer ;

  • cuisiner et manger ;

  • faire votre toilette et vous habiller ;

  • entretenir votre habitation et accomplir vos tâches ménagères ;

  • évaluer et éviter le danger ;

  • entretenir des contacts avec d'autres personnes.


Par critère, vous pouvez recevoir un maximum de 3 points :

  • 0 point = aucune difficulté ;

  • 1 point = difficultés limitées ;

  • 2 points = difficultés importantes ;

  • 3 points = impossible sans l'aide d'une autre personne.

Ces critères déterminent la catégorie à laquelle vous appartenez. Vous devez obtenir au moins 7 points pour avoir droit à une allocation.



Calcul du montant

Le montant de l'APA dépend à la fois de :

  • la gravité de la perte d'autonomie constatée ;

  • votre situation familiale ;

  • vos revenus et ceux de votre partenaire.



Catégorie médicale

​Nombre de points sur l'échelle de réduction d'autonomie


​Montant annuel maximum


​Montant mensuel maximum

​Catégorie 1

​7 - 8

​1062,55 €

​88,55 €

​Catégorie 2

​9 - 11

​4056,00 €

​338,00 €

​Catégorie 3

​12 - 14

​4931,45 €

​410,95 €

​Catégorie 4

​15 - 16

​5806,63 €

​483,89 €

​Catégorie 5

​17 - 18

​7132,63 €

​594,39 €


Si les revenus dépassent les plafonds (Catégories A/B : 14.214,53 €, catégorie C : 17.762,27 €), l'allocation sera diminuée de la partie des revenus qui dépassent le plafond.

Appartient à la catégorie A, le ou la bénéficiaire qui n'appartient ni à la catégorie B, ni à la catégorie C.

Appartient à la catégorie B, le ou la bénéficiaire qui :

  • vit seul(e) ;

  • ou séjourne nuit et jour dans une institution de soins depuis trois mois au moins et n'appartenait pas à la catégorie C auparavant ;

Appartient à la catégorie C, le ou la bénéficiaire qui :

  • est établi en ménage ;

  • ou qui a un ou plusieurs enfants à charge.


Le montant de l'APA se calcule comme ceci :

APA/an = montant annuel maximum correspondant à la catégorie de handicap moins (total des revenus moins le plafond)

Par exemple, si un demandeur vit seul (catégorie B), qu'il a une perte d'autonomie évaluée à 10 points (catégorie 2), et que son revenu est de 15.214,53 €, l'allocation sera diminuée de 1.000 € (étant donné que ses revenus dépassent de 1.000 € le plafond de 14.214,53€) : la mutuelle paiera 3.056,00€ par an (soit 254,67 € par mois).

APA/an = 4056 - [15214 - 14214] -> 4056 - 1000 = 3056.



Traitement du dossier

Une fois votre demande complétée :

  • la mutuelle examine votre droit à percevoir l'APA et demande des informations financières ou administratives complémentaires à d'autres organismes :

  • une demande est également adressée à votre médecin généraliste ou spécialiste afin d'évaluer votre perte d'autonomie sur base d'informations médicales (il vous est conseillé de prendre contact avec votre médecin généraliste ou spécialiste pour l'informer de votre démarche) ;

  • si nécessaire, vous serez convoqué pour un examen auprès d'un de nos professionnels de la santé (des informations complémentaires peuvent vous être réclamées ) ;

  • vous serez informé de la décision par courrier.



Références légales

Décret relatif à l'allocation pour l'aide aux personnes âgées - 1er octobre 2020



En savoir plus

Site Internet Direction générale Personnes handicapées : Allocation pour l'aide aux personnes âgées

Site Internet AVIQ : Allocation pour l'aide aux personnes âgées

Site Internet Wal-Protect


Pour toute information relative à la compréhension de cette fiche, contactez le

AViqLogo
0800 16061

Numéro gratuit AVIQ

E-mail: numerogratuit@aviq.be

www.aviq.be



Cette fiche se trouve dans la/les sous-rubrique(s) suivante(s) :
Aides pour les aînés; Je reçois des allocations